Le festival de Glastonbury installe sa scène sur MyCanal

    • Blog

Créé en 1970, cet énorme festival d’Angleterre a dû renoncer à son édition 2020. Il revient cette année en streaming. Au programme : concerts de Damon Albarn, des néo-punks Idles, de Coldplay… poésie de PJ Harvey ou Kae tempest, dj set… Plus de dix heures de spectacle retransmis en direct et garantis sans “fog” ni pluie.

Pour la deuxième année consécutive, le plus important festival du Royaume-Uni (plusieurs centaines de spectacles et concerts, plus de 100 000 spectateurs), qui se tient depuis 1970 à Pilton, dans le Somerset (sud-ouest de l’Angleterre), ne pourra avoir lieu dans des conditions normales. Mais plutôt que d’annuler son édition 2021, comme l’an dernier, Glastonbury joue finalement, et avec un mois d’avance sur ses dates habituelles, la carte du livestream.

Cinq heures de concert en direct filmé sur la mythique scène-pyramide du festival avec quelques stars, à commencer par Coldplay et les Américaines de Haim qui pratiquent une pop teintée de R’n’B. Plus attirantes sont les annonces de sets de Damon Albarn (toujours dans les bons coups), du soulman londonien Michael Kiwanuka, des néo-punks de Bristol Idles et de l’envoûtante chanteuse soul Jorja Smith. Le jeune quartet de power pop Wolf Alice, le rappeur Kano, des apparitions furtives de George Ezra, Róisín Murphy et quelques invités surprises complètent la programmation côté concert.

Car, pour compenser l’absence de spectacles non musicaux (le festival accueille aussi habituellement du théâtre, de l’humour, de la danse, du cirque…), les organisateurs ont élaboré un plateau de spoken word auquel participeront PJ Harvey, Jarvis Cocker, Kae Tempest, George The Poet, Kurupt FM, Little Amal et le fondateur du festival en personne Michael Eavis. La soirée, diffusée en direct sur la plateforme MyCanal, puis en replay le lendemain, sera clôturée par un set de la DJ Honey Dijon.

À défaut d’être aussi copieux que les éditions précédentes, l’événement a le mérite d’exister et de nous replonger un tant soit peu dans le monde d’avant. Avec – si l’on veut voir le bon côté des choses – le maigre avantage de n’avoir pas à patauger dans la boue.

https://www.agence-de-communication-digitale.fr/agence-communication-digitale-festival-de-musique

agence de communication digitale : festival de musique